Le mois d'août rime avec vacances cette année, le rythme de mes journées est différent et mes pauses lectures aussi... voici le bilan de ce que j'ai englouti ce mois-ci:

  • D. DU MAURIER, Ma cousine Rachel

IMG_20210803_210821_139

Le nom de Daphné Du Maurier m'a souvent interpelé (déjà parce que j'ai toujours trouvé le prénom Daphné ultra chic et hors du temps) mais j'avais des préjugés sur ses écrits que j'envisageais chiants et vieillots (alors qu'étrangement j'ai toujours adoré le Rebecca d'Hichcock).
Il y a 2/3 ans de ça j'avais lu l'auberge de la Jamaïque qui m'avait bluffé. Forte de cette lecture, après avoir trouvé ma cousine Rachel d'occasion j'ai décidé de retenter le coup avec l'autrice et... je suis conquise à jamais !!!

Quelle plume ! Quelle maîtrise de la tension narrative ! Quels personnages féminins ! Si l'auberge de la Jamaïque m'a embarqué avec la description de ses landes sauvages et de ses personnages bruts et violents, ici j'ai adoré l'ambiance morne et policée des salons de la bourgeoisie rurale anglaise tellement peu habitués aux passions que la violence et la folie affleurent à chaque instant.

Me voilà à ajouter Daphné du Maurier à la liste des auteurs dont je veux lire toute la bibliographie. D'ailleurs ma maman a exhumé de sa bibliothèque son vieil exemplaire de Rebecca pour me le prêter !
Vous avez déjà lu Daphné du Maurier ? Ses romans vous emballent ils autant que moi ?

  • C. LACKBERG, La Sirène

Difficile quand on est lu après la fabuleuse Daphné Du Maurier de maintenir le niveau. Après un roman psychologique où chaque page apportait son lot de tensions le récit de Camilla Lackberg m'a paru bien plat et un peu ennuyeux. On retrouve ici les personnages Erica Falck et Patrik Hedström qui enquêtent de concert sur un corbeau qui menace un des amis d'Erica. Le schéma narratif est vu et revu, les personnages principaux et secondaires sont un peu mous et l'intrigue ne décolle que sur les 150 dernières pages. D'ailleurs, j'avais deviné une grande partie de la résolution.

J'ai lu ce roman ma dernière semaine de travail, n'étant plus très alerte à ce moment là on va dire que cette lecture collait parfaitement à mon état d'esprit! Il me reste 4 romans pour finir le cycle Falck/Hedström et après je crois que j'abandonnerai la lecture de cette autrice (je pourrai le faire dès maintenant mais j'aime aller au bout des choses...). Je ne peux pas dire que ce roman est mauvais mais bon franchement il y a beaucoup mieux.

  • G. TALLENT, My absolute darling   audiobook 

Je ne sais pas si vous vous souvenez, quand j'avais lu la vraie vie d'Adeline Dieudoné, je n'avais, plutôt à contre courant de l'opinion générale, pas aimé ce livre parce que je n'y avais pas cru. Je n'avais pas cru au décor, pas cru aux personnages... Ici, il est de nouveau question d'un père abusif, mais cette fois-ci j'y ai cru (même si certaines choses paraissent assez extrèmes)!

Si j'avais lu très très vite la vraie vie, qui est un vrai page turner, j'ai mis des mois à venir à bout de my absolute darling, tant le sort de Turtle me nouait le ventre. Je l'ai lu petits bouts par petits bouts.

Je n'ai pas réussi à évaluer ma lecture, impossible pour moi de savoir si j'ai aimé ce livre ou pas. Si vous voulez le lire, préparez-vous, il est très dur et certaines scènes sont très explicites. En tous cas, je vais restée marquée longtemps par le personnage de Turtle.

 

Voilà seulement 3 livres de terminés pour ce mois d'août (bon j'en ai entamé un de 850 pages donc il ne sera pas fini tout de suite.). Ce mois m'a fait passer par toutes les couleurs du spectre: de "j'ai adoré" à "bof" en passant par "je ne sais pas"! Etonnement, alors que je suis en vacances, j'ai l'impression d'avoir moins lu que d'habitude, probablement parce que j'ai utilisé mon temps à faire d'autres choses et à chambouler ma routine quotidienne dans laquelle mon temps de lecture est "programmé" (c'est le but des vacances en même temps).

Je vais faire une pause dans mon pavé dès demain pour attaquer demain les trois mois du marathon Pumpkin Autumn Challenge et j'en trépigne d'impatience!