Voici l'avant dernier bilan lectures de 2020 sur mes lectures de l'été. Normalement, j'aurai dû avoir 2 semaines de vacances fin juillet et début août mais ça n'a pas pu être possible, je suis quand même satisfaite de voir que j'ai pas mal lu malgré la fatigue. Septembre se termine et mes vacances tant attendues aussi et j'ai profité de celles-pour avancer dans mon pumpkin autumn challenge!

Comme toujours, si vous souhaitez suivre mes lectures de plus près, c'est sur mon compte Instagram (ortisse) qu'il faut vous rendre...

Juillet 2020:

  • J. VERNE, le tour du Monde en 80 jours   audiobook + lecture version abrégée

Non, non je ne suis pas maso au point de lire deux fois le même livre sur le même mois sans raison (je l'ai même lu 3 fois pour ne rien vous cacher!). Le thème de notre été à l'accueil de loisirs était "le tour du Monde en 40 jours (parce qu'après il faut retourner à l'école!)", et si je connaissais les grandes lignes de l'histoire de Philéas Fogg pour avoir dévoré la série animée quand j'étais petite je voulais être sûre que le périple de l'imperturbable anglais soit adapté aux enfants du centre. J'ai terminé l'audiobook juste avant le début de l'été, et pour les enfants j'avais acheté une version abrégée, que je lisais à chaque groupe (sauf les tous petits) après le repas quand je remplaçais les animateurs pour qu'ils prennent leur pause. Et comme les groupes ne devaient pas se mélanger je lisais d'abord 2 ou 3 chapitres au groupe des verts, puis la même chose au groupe des bleus! Maintenant, je suis prête pour répondre à N'IMPORTE quel quizz sur le roman! XD

Si les plus jeunes 5/6 ans ne comprenaient pas toujours les enjeux de ce tour du Monde, ils ont malgré tout adoré l'histoire. Pour les deux groupes, je devais faire un gros effort de recontextualisation, nous suivions les avancées du petit groupe sur un plannisphère et tout le long les paris sur la culpabilité de Fogg dans le cambriolage sont allés bon train. Of course, le personnage préféré de tous fût Passepartout!

  • D.SETTERFIELD, le treizième conte

IMG_20200716_205050_339

Certains ici se souviennent peut-être qu'il y a un an à la même époque j'avais eu un coup de cœur énorme pour Il était un fleuve de la même autrice. Quand sur Recyclivre j'ai pu trouver son premier roman d'occasion j'ai sauté dessus.

Le treizième conte est fait du même bois qu'il était un fleuve. Ici aussi il est question d'histoires qu'on raconte, de personnages vivants dans leur propre réalité, de folie douce et âpre et d'un soupçon de fantaisie gothique (Jane Eyre n'est pas si loin)... Est ce que j'ai aimé suivre Margaret elle même sur les traces du passé de l'autrice Vida Winter ? Oui beaucoup!
Cependant, je pense que je l'aurais plus aimé encore si je l'avais lu avant il était un fleuve. L'histoire est bien ficelée, le destin des jumelles Angelfield dans leur vieux manoir délabré nous tient en haleine mais l'écriture n'est pas aussi poétique, l'atmosphère pas aussi envoûtante que dans le dernier roman de l'autrice. Ce premier roman est très bon vraiment je vous encourage vivement à le découvrir mais surtout après n'oubliez pas de lire il était un fleuve (oui oui j'insiste vraiment).

  • Y. KHADRA, l'attentat

IMG_20200720_194736_966

J'aime chroniquer mes lectures rapidement après avoir refermé mon livre. Je ne suis pas critique littéraire mais cet exercice m'est bénéfique, il me permet de poser des mots sur ce que j'ai ressenti et de conserver un esprit critique moi qui suis dans l'ensemble plutôt bon public.
Je n'aurai probablement jamais lu ce roman de Yasmina Khadra si je ne l'avais pas trouvé dans une boîte à livres. Le sujet m'intéresse beaucoup mais je n'étais pas sure d'avoir le cœur assez accroché pour me l'infliger sur mes temps de détente.
Mais voilà, je n'avais jamais lu Yasmina Khadra et ce livre m'attendais dans une boîte à livres...
Je l'ai lu, impossible de le lâcher en moins d'un week-end je l'ai fini, l'écriture est parfois si belle que j'ai recopié une ode à Jérusalem dans mon bullet journal pour pouvoir la lire encore et encore à haute voix, je n'ai pas trouvé la lecture aussi difficile que je ne l'aurais cru. Cependant, je n'arrive pas à le chroniquer. Une boule d'émotions m'a emporté en le refermant, de nombreuses questions pour lesquelles je pensais avoir des réponses se trouvent de nouveau posées...

Je ne peux rien dire sur ce livre, sauf qu'il ne sera pas de ceux qu'on oublie très vite.

  • CHAUD, MEUNIER, Taupe et Mulot, les beaux jours   jeunesse

J'ai eu du mal à comprendre ce qu'il se passait au boulot avec cet adorable petit livre jeunesse. Offert aux enfants à Noël, et acheté sur les conseils de mes supers libraires, je ne voyais pas les enfants se diriger vers lui malgré les illustrations super mignonnes et les textes courts qui me semblaient abordables pour de jeunes lecteurs.

Après avoir terminé de lire le Tour du Monde en 80 jours, j'ai donc attrapé celui-là, pour voir, en lisant le texte à haute voix ce qui clochait avec ce livre! Je lis la première histoire, puis montre rapidement les images aux enfants et toujours pareil... rien! Même moi, je suis moyennement emballée par cette jolie amitié. Je ne comprends pas mes libraires qui sont d'habitude de si bons conseils... Et puis quand j'ai terminé la première histoire, je regarde vite fait de nouveau les illustrations et là PAF! L'humour du texte se révèle en faisant le lien avec les dessins de la page d'à côté, il y a un écart entre ce que Mulot dit à Taupe par gentillesse pour son ami et ce que Taupe fait réellement et qui est montré dans l'illustration! Je reprends mon livre et mon histoire en pointant les écarts avec l'illustration aux enfants. Le lendemain, bingo, après le repas j'ai eu droit à "Audrey, tu nous lis Taupe et Mulot????". Je sens que le Père Noël va nous offrir les autres tomes cette année...

  • E. BRAVO, Spirou, l'espoir malgré tout, T01   BD

Screenshot_2020-09-14 Audrey ( ortisse) • Photos et vidéos Instagram

J'ai profité d'un week-end en Bulles organisé par Pikiti Bouquine, pour descendre un peu ma pile de BD et manga. Sur le week-end du 31 juillet, 01 et 02 août, je m'étais fixé une lecture graphique par jour et j'ai attaqué avec un titre qui trainait depuis bien trop longtemps dans ma bibliothèque, alors qu'il me fait super envie!

Dans ce tome des aventures du petit groom on suit Spirou et Fantasio au début de la seconde guerre mondiale à Bruxelles. Comme toujours dans les BD d'Emile Bravo il y a de l'intelligence et de la finesse dans le propos sans crouler sous le pathos. Spirou est le personnage idéal pour parler de ce sujet: son bon cœur et son courage vont l'amener à croiser des personnages forts qui vont l'aider à se forger sa propre opinion de ce monde complexe. Et bien sûr il devra sans cesse éteindre les feux qu'allume Fantasio sur son passage !

 

Août 2020:

  • K. MORI, Bride stories, T02   manga

IMG_20200801_184721_077

Il y a quelques années je dévorais les manga maintenant j'apprécie toujours le temps que je passe entre leurs pages mais je prends moins le temps d'en lire et d'en découvrir de nouveaux car j'ai toujours un roman qui m'attend.
J'ai lu et aimé le 1er tome de Bride Stories lors du Pumpkin Autumn Challenge 2019 et si j'ai acheté les tomes 2/3 et 9 d'occasion je ne les avais toujours pas lu...
Vive les défis et les challenges car ils me permettent de piocher un peu dans mes étagères BD pour mon plus grand bonheur puisque de nouveau les dessins, l'histoire pleine de pudeur et les découvertes culturelles de ce manga m'ont embarqués. Lu d'une traite, j'ai eu l'impression de me promener 1h durant dans les steppes mongoles.

  • KERASCOET, HUBERT, Beauté, T01   BD

IMG_20200802_183114_482

Cette BD est un triptyque donc il est difficile pour le moment de me faire une opinion sur le propos. Cependant je suis déjà séduite par le dessin et la couleur. J'ai le coffret complet dans ma bibliothèque, j'espère donc lire rapidement les 2 autres tomes et vous en dire plus.

  • E. BEATY, Le parfum de la trahison   Young Adult

L'an dernier au coeur des paysages écossais j'avais lu le premier tome de cette trilogie. Si à l'époque le traitement des différents personnages féminins (en dehors de l'héroïne) m'avait fait grincer des dents, ce n'est plus du tout le cas dans ce second tome (ouf!). Là, j'ai eu du mal au départ avec la relation amoureuse entre les deux protagonistes que je trouvais cucul la praline, heureusement ça ne dure pas et dès que l'action commence une nouvelle fois j'ai dévoré chacune des pages à vitesse grand V. Je n'aime pas enchainer les bouquins d'un auteur, je vais voir si je résiste encore un an avant de lire le dernier tome de la saga. Franchement cette série young adult est une très bonne surprise.

  • Mr TAN, Miss PRICKLY, Mortelle Adèle, T02   BD jeunesse

Au centre de loisirs où je travaille, mettre la main sur un Mortelle Adèle relève du tour de force tant les enfants les accaparent lors des temps libres! Cette fois j'ai été la plus rapide (ou alors ils ont eu pitié de moi?) et j'ai enfin pu lire le tome 2 des aventures de la Petite Adèle. J'avais moyennement été convaincue par le T01 (contrairement aux enfants!), j'ai bien plus aimé le T02 qui parfois m'a même fait rire à gorge déployée. Encore une BD dont la suite est sur la liste du Père Noël...

  • S. TURTON, les sept morts d'Evelyn Hardcastle

Ce roman était sur ma liste depuis que les booktubeuses anglosaxones que je suis l'ont classé parmis leurs coups de coeur. Pas un coup de coeur pour moi mais un ENORME coup de chapeau à l'auteur pour la construction incroyable de ce roman! Sur la quatrième de couverture il était noté que cette histoire est un croisement entre un livre d'Agatha Christie, le film un jour sans fin et le jeu Cluedo, j'y suis donc entrée la fleur au fusil pensant lire un petit policier distrayant. Quelle erreur! Le roman est complexe mais une fois qu'à l'instar du personnage principal on commence à y voir plus clair ce labyrinthe temporel devient addictif et fascinant. Une lecture que je recommande mais ne vous laissez pas intimider par les 100 premières pages!

 

Septembre 2020:

  • HUBERT, ZANZIM, Peau d'Homme   BD

IMG_20200904_192720_053

Première lecture terminée de ma PAL du pumpkin autumn challenge et première très belle surprise !
J'avais prévu de lire Peau d'Homme d'Hubert et Zanzim avant le début du challenge. Mais la dernière fois que je suis allée chez ma librairie BD ils n'en avaient plus.
Quand Guimause a sorti les menus du challenge j'ai directement pensé à cette BD pour les "écailles de Mélusine" avec le mot clef "féminisme".
Si le féminisme est à l'honneur dans cet ouvrage il est aussi question de tolérance, de courage face à l'obscurantisme, d'homosexualité bref un titre qu'on aurait aussi pu retrouver dans les "rêves d'Aurore".
Ce conte médiéval qui par certains côtés m'a fait penser à l'âge d'or de Pedrosa et Moreil (avec toutefois un peu moins de complexité) m'a beaucoup plu. Sans être un coup de cœur, c'est une BD que je recommande vivement de découvrir.

  • R. DAUTREMER, les riches heures de Jacominus Gainsborough   jeunesse(?)

IMG_20200913_184825_839

Second livre terminé pour le pumpkin autumn challenge 2020.
Il valide la catégorie "il fait un temps épouvantail !". J'ai pas mal galéré pour trouver un livre que je possèdais déjà qui pouvait correspondre au mots clefs: "Automne" "Halloween" "Samhain" mon choix est un peu tiré par les cheveux mais en voyant la première illustration de Jacominus Gainsborough de Rebecca Dautremer j'ai signé de suite !

Parmis les illustrateurs de grand talent j'ai un top 4 personnel et Rebecca Dautremer est la n°1 dans mon cœur (les 3 autres sont Benjamin Lacombe, Christel Espié et François Place).

Dans Jacominus, les illustrations sont de nouveau magnifiques avec une alternance de doubles pages complexes qui ne sont pas sans me rappeler des gravures ou des tableaux fin XIXème et de pages très simples montrant Jacominus à différents stades de sa vie sur fond blanc.
Et le texte alors ? Le texte est très beau, il s'en dégage une sorte de mélancolie teinté de naïveté. Il est cependant plus complexe qu'il n'en a l'air, l'autrice utilise des ellipses, des périphrases... qui rendent le texte riche mais pas spécialement accessible pour des enfants non accompagnés. Comme souvent d'ailleurs avec ces "nouveaux albums" qui fleurissent depuis plusieurs années ils sont plus destinés à un lectorat adulte ou adolescent. Perso je ne m'en plains pas, bien au contraire, mais je sais que ça crée parfois de la confusion chez les non initiés (ceux qui pensent que les dessins animés c'est que pour les enfants, quid du tombeau des lucioles ?).
Pour conclure, voilà un bel album tout doux sur la vie toute simple mais très belle d'un adorable lapin rêveur que j'ai beaucoup aimé.

  • R. CELESTIN, Carnaval

IMG_20200918_193712_025

Carnaval, était déjà dans ma pile à lire du pumpkin autumn challenge 2019 mais je n'avais pas eu le temps de le lire à l'époque et j'avais fini par le remplacer par une BD: le tome 1 de Long John Silver. Je crois que j'avais un peu peur d'un thriller sanglant et angoissant.
Au final, l'enquête autour du tueur à la hache est un prétexte pour découvrir la Nouvelle Orléans de la fin de la 1ère guerre mondiale et juste avant que ne soient promulguées les lois sur la prohibition. De quartiers en bayous, l'auteur nous entraîne avec ses personnages à la découverte de cette ville pas tout à fait américaine.
La qualité de l'écriture est à mentionner car ce n'est pas toujours le cas dans les thrillers. Ne vous attendez pas en le lisant à avoir de l'action qui éclate toutes les 10 pages, on est plutôt dans la visite de la ville, dans l'introspection des personnages.
J'ai passé un excellent moment avec ce roman. Si j'ai depuis longtemps envie de visiter la Louisiane et en particulier la Nouvelle Orléans ce livre a encore plus attisé ma curiosité.

  • A. CHRISTIE, La troisième fille

IMG_20200922_190709

Je ne suis absolument pas objective quand on parle d'Agatha Christie. Ce roman-ci impliquant le plus célèbre des belges moustachus n'est pas le plus convaincant de ceux de l'autrice mais comme toujours j'ai personnellement tiré beaucoup de plaisir dans ma lecture.

  • A.MILLER, les sorcières de Salem   théâtre

Ça faisait une éternité que je n'avais pas lu de théâtre et le nombre impressionnant de personnages au départ m'a un peu perdu. Cependant, une fois entrée dans l'histoire le livre était difficile à lâcher.
En recontextualisant le texte, Miller dans son procès dénonce l'hystérie collective de l'époque de MacArthur aux USA. Mais on peut aussi lire cette œuvre par le prisme de notre société actuelle.
J'ai trouvé le texte puissant, les personnages forts. J'espère maintenant avoir un jour l'occasion de voir cette pièce sur scène!
Pour finir, c'est un bouquin vers lequel je ne serai probablement pas allée sans le challenge (pas parce qu'il ne m'intéressait pas mais parce que dans la multitude de livres à lire on fait des choix) et que je suis vraiment heureuse d'avoir découvert.

IMG_20200925_183622_317

Pas vraiment de coup de coeur ces derniers mois, cependant j'ai eu beaucoup de belles surprises, des livres que j'ai pris plaisir à lire, ce qui pour moi est le principal. Dans le lot, pas mal de jeunesse et j'espère d'ailleurs intensifier mes lectures dans ce domaine particulier, car j'espère en 2021 développer un projet axé sur la lecture auprès des enfants de l'ALSH que je dirige. S'il voit le jour et porte ses fruits, je reviendrai, c'est promis en reparler ici.

En attendant, pas parce que c'est important mais parce que ça me motive, fin juin j'en étais à 24 livres lus, j'ajoute à cela les 15 de ces trois derniers mois, je touche du doigt mon challenge qui est de 50 lectures à la fin de l'année!