En juin 2017 pour les 60 ans et la retraite de notre mère nous lui avons offert une escapade familiale au Puy du Fou. Un peu plus d'un an plus tard, nous avons transformé ce cadeau en réalité et avons passé le samedi 08 et dimanche 09 septembre en Vendée.

Maman parlait depuis longtemps d'aller visiter ce parc mais pour être tout à fait honnête j'ai longtemps été très moyennement emballée, la faute à l'image de P. De Villiers qui plannait sur l'attraction et l'idée d'enchaîner des spectacles me laissait dubitative, j'avais peur de vite m'ennuyer... Cependant, après que ma BFF en soit revenue enchantée (j'ai une forte confiance en ses goûts!), Camille et moi nous nous sommes dit que nous étions d'accord pour tenter l'expérience et faire plaisir à maman!

Si j'ai un conseil à vous donner, prennez-vous y à l'avance pour réserver vos places surtout si comme nous vous voulez assister à la Cinéscénie (je n'ai pas de photos elles ne sont pas autorisées) qui a lieu le soir avec les bénévoles et qui vaut vraiment vraiment vraiment le coup! Camille a dû faire les réservations en janvier / février 2018 et déjà il ne restait plus que les places les plus chères pour la Cinéscénie (le bon côté c'est qu'on était super bien placé!) et qu'un seul restaurant non complet pour le soir dans la cité nocturne (les hôtels du parc). Oui parce que tant qu'à se faire plaisir nous avons décidé de loger dans le parc pour la nuit du samedi au dimanche.

Nous avons couché dans l'hôtel les îles de Clovis

Puy du Fou 09 (1)

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

On dort dans les petites chaumières posées sur l'eau et décorées à la mode mérovingienne. Camille et moi avons dormi dans les lits superposés et franchement rien à redire c'est propre, calme, confortable et la terrasse donnant sur l'eau peuplée de carpes et de canards est super agréable. Le petit déjeuner en buffet est bon et varié, j'aurais juste aimé trouver des fruits frais mais bon...

Le soir, nous avons mangé à l'Ecuyer Tranchant, le restaurant de l'hôtel La Citadelle.

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

Là encore, nous avons bien mangé (c'était encore une fois un buffet), rien de révolutionnaire mais des choses simples, bonnes (je ne me suis toujours pas remises des poires au vin!!!) avec un choix suffisant mais pas extravagant (ce qui en général n'augure rien de bon dans la restauration...). Pour le premier déjeuner, le parc autorise que vous apportiez votre pique-nique, c'est ce que nous avons fait.

Comme vous pouvez le voir, dès la cité nocturne, vous êtes plongé dans une autre ambiance, en franchissant les portes du Grand Parc la déconnection continue, que ce soit les sites des spectacles ou les allées amménagées en petits bourgs d'autrefois, en jardins d'agréments, potagers, mini-ferme... on vous amène ailleurs dans une autre réalité et c'est drôlement agréable!

Il est difficile de programmer à l'avance les spectacles que vous voulez voir car le programme avec les différents horaires ne sort que la veille pour le lendemain. Toutefois, en deux jours (et encore nous sommes arrivés le samedi vers 11h30 dans le parc et partis le dimanche vers 14h30 car Camille avait un train à attraper) nous avons réussi à voir 9 spectacles (sans compter la Cinéscénie) et à nous promener dans les différents petits villages.

Je vais vous énumérer les spectacles que nous avons vu (avec quelques photos quand c'était possible d'en prendre) mais sans trop vous en dire non plus car, c'est la force du Puy du Fou, à chaque fois, en plus de ce dont on s'attend il y a un petit twist qui vous laisse bouche bée!

Le week-end a commencé de la meilleure des façons avec le bal des oiseaux fantômes. Pour tout vous dire papa, nous a suivi avec bonne grâce mais clairement pour cet amoureux de la nature et des animaux, une sortie dans un parc d'attraction ce n'est pas ce qui le fait rêver. Paf, ce spectacle était parfait pour le plonger dans l'ambiance, il a adoré cette demonstration de rapaces (et il n'était pas le seul) et s'est directement mis dans l'ambiance pour le reste du week-end.

Puy du Fou 09 (11)

Puis nous avons traversé tout le parc pour aller voir le Dernier Panache. Là, nous découvrons la vie du Général François Charette pendant la guerre de Vendée (période de la Révolution française). Alors oui, soyez au courant quand vous allez au Puy du Fou, nous sommes clairement dans une historiographie orientée et pleine de partis pris avec à chaque fois les valeureux vendéens contre les vilains révolutionnaires ou la victoire des bons chrétiens contre les méchants barbares. Franchement ce n'est pas vraiment un problème quand on prend du recul et qu'on sait que l'Histoire est plus complexe que ça mais ça peut quand même être un poil lourdingue parfois (je pense que parfois le discours religieux aurait pu être un peu allégé). Ceci étant dit, la qualité des spectacles compense largement l'écriture un peu... heu... faiblarde des textes.

Le spectacle suivant, a eu lieu également à l'intérieur: le Mousquetaire de Richelieu. Bien sûr on s'attend à un beau spectacle de capes et d'épées et vous serez servis de ce côté là mais vous aurez droit à bien plus! Une nouvelle fois nous sommes sortis éblouïs de la représentation.

Pas encore rassasiés, nous nous sommes dirigés vers les chevaliers de la table ronde. En bonne fan de Kaamelott, j'ai trouvé que le spectacle manquait cruellement de l'humour d'Astier. Mais, ici encore j'ai laissé échapper quelques waouh!

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

En sortant, nous avons tenté (et réussi!) d'arriver à temps pour le signe du Triomphe, spectacle qui se déroule dans un ENORME théatre romain. C'est peut-être le spectacle qui m'a le moins enthousiasmé. Surement parce que le cadre est gigantesque et du coup en bas dans l'arène ça manque un peu de présence. J'ai quand même été très impressionnée par les courses de chevaux!

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

Pour le dernier spectacle de la journée (avant la Cinéscénie) direction les Vikings. Et là sur un scénario somme tout assez commun on en prend à nouveau plein les yeux: animaux, cascades, apparitions, disparitions. Impossible de détacher les yeux du spectacle qui se joue devant nous.

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

C'est fourbus et ravis que nous sommes allés rejoindre notre hôtel vers 18h30 pour nous rafraichir un peu, nous restaurer et assister à la Cinéscénie. A la fin de cette première journée, nous nous sommes écroulés dans nos lits. Il fallait reprendre des forces pour le lendemain. Nous nous étions mis d'accord de profiter de cette journée écourtée pour profiter du parc en lui même, des boutiques, des artisans, des jolis décors... sans nous mettre la pression pour assister aux spectacles.

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

Nous avons tout de même eu le temps de voir la Renaissance du château. En fait, j'étais curieuse de voir le château, nous y sommes donc allé et OH AH c'était excellent! Il y a dans ce château un petit côté Poudlard qui n'était pas pour me déplaire. J'ai été tellement enthousiaste par une salle en particulier, que j'envisage désormais avoir la même chose chez moi (oui je ne rêve jamais les choses à moitié)!!!

Puy du Fou 09 (64)

En sortant, le spectacle le secret de la Lance n'allait pas tarder à commencer et comme la veille papa avait aimé la musique qui s'en échappait on s'est dirigé vers l'entrée où papa est devenu la star de la file car c'était le jour de sa fête! Je vais me répéter mais encore une fois nous nous attendions à un spectacle de joutes de chevaliers et de nouveau nous avons eu droit à bien plus que cela!

Puy du Fou Cam&Drey bricolent

Le dernier spectacle que nous ayons vu c'est le Mystère de la Pérouse. Création 2018 du parc qui nous emmène à fond de cale à bord de la Boussole, bâteau dont on connait le destin... presqu'à la sortie un petit garçon derrière moi disait "ça fait un peu peur mais c'est trop bien!", ben il a bien résumé notre sentiment. Au début, en entrant dans l'animation j'ai pensé que ce serait l'attraction qui me plairait le moins mais au fur et à mesure qu'on avance on est pris dans le décor, dans l'ambiance... peu d'acteurs, acrobates... ici n'empêche on entre dans le jeu sans difficulté.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en allant au Puy du Fou (je n'aime pas trop faire de recherche en amont de mes voyages) et j'ai adoré! Je pense sans trop prendre de risque que Camille vous fera le même commentaire et si vous interrogiez nos parents vous auriez les mêmes réponses!

Nous avons eu la chance d'avoir un beau soleil qui nous a accompagné pendant tout le week-end (j'avais la crème solaire mais zappé la casquette, belle erreur!) et de ne pas avoir à attendre longtemps dans les files pour les spectacles (20 min max pour les chevaliers de la table ronde), mais ça c'est surement parce que nous étions en septembre! Si vous programmez un séjour dans le parc en plus des chapeaux, prévoyez de bonnes chaussures confortables et pas trop fragiles, le sol est en terre, beaucoup de poussière s'en dégage. Le parc est vraiment très propre, le personnel très sympathique et serviable.

Si vous en avez l'occasion, prévoyez d'aller y passer une journée ou deux, je pense que le Puy du Fou vous enthousiasmera!