Il y a quelque temps maintenant, le magasine Idées à faire m'a demandé d'utiliser un de mes tutoriels dans leur édition de septembre/octobre 2016. J'avoue, je ne connaissais pas du tout ce magasine (à ma décharge à l'époque le n°3 venait de sortir et j'ai l'impression que la distribution n'est pas aussi énorme qu'un Marie Claire Idées ou un Mode & Travaux).

Un peu avant la sortie en kiosque, j'ai reçu le mag et j'ai sauté rapidement en page 40 pour voir ma trombine (le truc idiot car je peux la voir quand je veux en me plaçant devant un miroir!).

publication 1

Bon, une fois qu'on a vu mon minois, il est bien ce magasine?

publication 2

Franchement, je suis plutôt agréablement surprise, il y a pleins de DIY très variés classés en plusieurs catégories "idées incontournables", "idées dressing", "idées déco", "idées culinaires", "idées écolo". Dans chacune de ces catégories on trouve des astuces, des idées emplettes et une partie rédactionnelle en plus des DIY.

Ce que j'ai un peu moins aimé, c'est le look et la mise en page qui ne font pas très "tendance". Et l'impression que tous les DIY sont agglommérés sans réels fil conducteur. Je le trouve pas super agréable à lire car le design manque de simplicité et de limpidité.

Mes DIY préférés: la lampe tuyau et le coquetier en "marbre".

Le prix: 5.9€ pour un bimestriel

Un autre magasine DIY sorti il y a peu, la version française de Mollie Makes. Celui là je l'attendais de pied ferme!

publication 3

Pour le coup le magasine est vraiment très beau, avec un design totalement dans l'air du temps. J'ai apprécié les rencontres avec les créateurs avec les rubriques "un thé avec...", "un petit tour chez...".

Je trouve que certains DIY sont un peu du foutage de gueule, je crois que je ne vais pas me remettre du porte-cartes: "tu achètes un porte-cartes, tu le bombes couleur mint et c'est fini!", ou le chevet caisse de vin: "tu récupères une caisse de vin, tu le peins en diagonale couleur mint et c'est fini" ou encore le tote-bag: "tu achètes un tote-bag, tu imprimes une image sur du papier spécial, tu repasses et c'est fini".

Un autre truc qui ne me plaît pas trop c'est que dans un même numéro, on va avoir plusieurs fois la même technique ou le même "matériel" utilisé, par exemple la dinette en feutrine avec le planisphère en feutrine et le sautoir en tressage de perles plus la manchette en tressage de perles (tout ça dans le n°3).

Je ne suis pas non plus super-fan des fiches cadeaux qui accompagnent le magasine, si c'est des DIY en plus, pourquoi ne pas les mettre dans le magasine? Ni des papiers créatifs trop fins et indécoupables proprement (j'avoue je ne suis pas douée) au centre du mag (mais là c'est surement la faute d'un autre magasine Flow qui propose le même type de "cadeaux" mais d'une qualité d'impression incomparable!).

Bon je suis surement très sévère avec le Mollie Makes français qui reste quand même un joli magasine avec de jolies idées de DIY mais je le trouve un peu moins fun que sa version anglophone. Peut-être qu'avec le temps...

Tout au long des numéros (je les ai tous achetés ainsi que le Mollie Makes Home), il y a des supers idées que j'espère bien avoir le temps de reproduire un jour comme les coasters en crochet, le collier frangé, les rosaces en origami (gros coup de coeur ), le sautoir en tissage...

Le prix est également de 5.9€ pour un bimestriel.

Pas facile, j'imagine pour un magasine de réussir à faire sa place au soleil et de s'installer sur le créneau du DIY quand il y a des mastodontes qui occupent déjà le marché et surtout quand en parallèle il y a sur la blogo une telle richesse et une telle créativité (répertoriée par le géant Pinterest!). Bravo donc à ces deux magasines, très différents d'avoir osés se lancer dans l'aventure!