... ou Constantinople ou bien encore Istanbul, la ville que nous avons arpenté pendant une petite semaine au mois d'Août, Camille et moi. Rien qu'en lisant les trois noms que cette ancienne capitale a porté, on sent le poids de l'Histoire nous envelopper.

C'est sur cette terre de contrastes entre Orient et Occident, entre Histoire et modernité que nous avons usé nos semelles. Si ça vous dit suivez-nous à la découverte de la ville aux mille mosquées (apparemment il y en aurait encore plus que 1000 ce qui ne serait pas étonnant vu qu'à chaque endroit où notre regard se pose on voit des minarets s'élever vers le ciel):

Sainte Sophie: Difficile de rendre en photos (surtout que les nôtres sont un peu sombres) la magnificience du lieu, l'Histoire qui résonne dans ces murs. Elle fût dans une premier temps une basilique puis fût transformée en mosquée, elle est désormais un musée. Elle est actuellement en train d'être restaurée (comme de nombreux monuments à Istanbul et même si c'est un peu rageant de devoir éviter les échaffaudages avec l'objectif de l'appareil photo, c'est une bonne nouvelle pour le futur que ces trésors soient sauvegardés).

Sainte Sophie

L'aspect extérieur semble un peu brouillon et trapu ce qui s'oppose de façon spectaculaire à la sensation de hauteur et de majesté quand on entre à l'intérieur!

14

14

 

La Mosquée Bleue: Sainte Sophie, la Mosquée Bleue, l'hippodrome de Constantin et le palais Topkapi se tiennent dans un mouchoir de poche dans le quartier touristique de Sultanahmet. Notre hôtel étant situé à proximité, il ne s'est pas passé un soir sans qu'avant d'aller nous coucher nous nous soyons assises devant la Mosquée Bleue pour essayer d'imprimer à jamais sur nos rétines sa beauté.

IMG_8422

Vue d'une petite lucarne de Sainte Sophie...

IMG_8555

14

L'intérieur de la mosquée est recouverte de mosaïques d'Iznic, c'est magnifique. Par contre, vu l'énorme fréquentation du site, ça sent quand même vachement les pieds!!! :-)

Mosquée Bleue (3)

Mosquée Bleue

La citerne Basilique: toujours à Sultanamet, la gigantesque citerne souterraine construite sous Justinien, est un endroit vraiment étonnant à visiter. Il s'y dégage une ambiance assez étrange (et surtout il y fait frais!!! Dixit l'allergique au soleil que je suis!). Apparement, une scène d'un James Bond a été tourné à l'intérieur.

IMG_8517

Le palais Topkapi: Mon coup de coeur absolu, Camille et moi sommes restées une journée entière à arpenter les allées du palais des Sultans de l'Empire Ottoman. J'étais partie à Istanbul sans idée de ce que j'allais voir mais clairement je n'imaginais pas ça du tout comme ça: une succession de cours où selon son importance il est de plus en plus difficile d'accéder, des pavillons... Il fait une surface d'environ 700 000m2! Ses cuisines produisaient les repas de quelques 5000 personnes chaque jour! Tout ici est démesure (et je ne vous parle même pas des salles du Trésor où nous avons vu un diamant ENORME, des émeraudes par centaines, des armes sublimes, des ouvrages religieux aux calligraphies sompteuses, des vêtements d'apparat de plusieurs siècles aux formes étonnantes et dans un état de conservation remarquable... oh et dans les cuisines nous avons vu des marmites gigantesques dans lesquelles je pourrai sans soucis prendre un bain!).

Au grand desespoir de ma soeur, j'ai lu toutes les petites colonnes qui donnent des informations et je suis repartie de là, avec une folle envie d'en savoir bien plus.

15

Une des portes du palais. Différents styles se cotoient à Topkapi ce qui donne un ensemble très étonnant.

15

La chambre du Sultan, qui est une vraie merveille (ses appartements sont grandioses mais la chambre, est à couper le souffle!).

15

Le pavillon Bagdad surgissant au milieu d'un jardin! D'ailleurs on a bien fait de profiter des espaces verts de Topkapi parce que par la suite, la verdure nous a bien manqué pour le reste de nos visites stambouliotes.

15

La vue sur le quartier de Galata (on reconnait bien sa tour) depuis Topkapi.

Galata: bien plus européen Galata est un quartier à l'ambiance bien différente de Sultanahmet, nous y avons trouvé des petites boutiques branchées avec de bien jolies choses. On le repère de loin grâce à la fameuse tour Gênoise (non non pas le gâteau, je vous parle bien des habitants de Gênes!) de Galata:

la Tour de Galata

IMG_8735

Croisière sur le Bosphore: le dimanche après plusieurs jours de marche intense, nous avons décidé de nous évader un peu de la ville le temps d'une petite croisière sur le Bosphore qui devait nous amener à Anadolu Kavagi aux portes de la mer noire. Au fil de l'eau, nous avons pu voir les palais des trois Abdul et leurs mosquées, des Yali splendides (ce sont de grandes maisons en bois construites à proximité immédiate de l'eau)...

17

A peine avons nous vu le palais de Dolmabache que Camille et moi savions que cette balade sur le Bosphore allait être un hit. D'ailleurs nous avions gardé notre mardi avant le départ de libre pour retourner sur un site qui nous avait plu, nous avons immédiatement décider d'aller à Dolmabache et ... grand bien nous en a pris!

Mosquée d'Ortakoy

La mosquée néo-baroque d'Ortakoy, qu'elle est beeeeelle.

17

Le palais Beylerbeyi construit en marbre blanc (ben oui tant qu'à faire) était utilisé comme demeure d'été par les sultans ou comme maison d'invités pour les grands dignitaires en visite. Je ne comprends pas qu'on ne nous ai pas proposé d'y loger avec Camille!

Yali

Un yali (qu'on prononce y'ale).

Anadolu Kavagi

La vue magnifique sur le Bosphore qui récompense la montée abrupte (on a failli y rester tellement ça grimpait!) à Anadolu Kavagi.

Les bazars: si dans les bazars on croise surtout des touristes, la visite vaut vraiment le coup et il ne faut pas craindre de se perdre dans les ruelles alentours qui elles sont peuplées de boutiques destinées aux locaux, on est donc tombé sur le "Sentier" d'Istanbul (où comment empêcher ma soeur d'acheter des mètres et des mètres de tissu!), la rue des jouets où il ne faut surtout pas trainer avec des enfants, la rue des vendeurs de linge de maison...

Nous nous sommes surtout attardées (pour ne pas dire perdues) dans le grand bazar où l'on trouve: des serviettes, des savons, du cuir, des foulards, des costumes de prince pour enfant o_O... et dans le bazar égyptien, alias le bazar aux épices!

18

L'entrée du bazar, on a l'impression d'entrer dans un labyrinte secret.

18

Moi perso, je ne sais même pas comment les gens qui travaillent là retrouvent leur magasin. Moi c'est sûr je serai en retard tous les jours (que celui qui vient de crier: "comme d'habitude!" sorte immédiatement!).

18

18

Je ne vous avez pas menti sur les costumes de princes! Le mieux? Croiser les mômes habillés comme ça dans la rue!

La mosquée Süleymaniye: Nous n'avions pas vraiment prévu d'y aller, ce jour là on avait décidé de seulement descendre les rues et de ne plus les monter mais... perdues dans les ruelles adjacentes du bazar on s'est rendue compte qu'on n'était vraiment pas loin alors on a un peu poussé sur nos mollets et on ne l'a pas regretté! Construite par l'architecte Sinan ainsi que tout le complexe de Soliman le Magnifique (comprenant une école coranique, un hôpital, un hammam, un hospice, six collèges de théologie, des soupes populaires, des magasins, et les mausolées du sultanSoliman et de son épouse Roxelane) la mosquée est pour nous la plus belle de toutes celles que nous avons visité, plus belle encore que la mosquée bleue.

mosquée Süleymaniye (1)

18

Le mausolée de Soliman. Les "chapeaux" qui coiffe les stèles tombales représentent les turbans que les hommes portaient sur la tête.

18

Ce looooong article, vous donne un petit aperçu de tout ce que l'on a vu durant notre semaine stambouliote. Autant vous dire que la sélection des photos fût un véritable déchirement ("celle là est bien oui mais celle là aussi!!! Aaaaaarg"). J'espère en tous cas que vous avez apprécié la balade, nous on a désormais bien envie de découvrir un peu plus les trésors que recèle la Turquie.