... j'm'ennuie!. Tous les enfants de la planète ont, un jour au moins, dit cette phrase et ce en dépit de la tonne de jouets qui peut remplir leur chambre.

Du coup, j'ai pensé qu'un petit "récap" des activités que j'ai proposé dernièrement aux enfants au boulot, pourrait peut-être vous intérresser en cette veille de week-end.

Rapide à mettre en place et rigolo à faire avec tous les âges, le monstre tâche d'encre:

stages artistiques Tornades 2014 (31)

monstres

Le matériel:

  • une feuille blanche un peu épaisse de préférence
  • de l'encre noire (de Chine, encre à dessiner ou cartouche d'encre noire que l'on coupe)
  • une paille
  • des feutres
  • un peu / beaucoup d'imagination

Il suffit de poser une goutte d'encre au centre de la feuille (avec un pinceau, une pipette ou simplement en pressant la cartouche), ensuite à l'enfant de jouer! Il souffle avec sa paille (qu'on aura raccourci en amont pour éviter le trop gros effort pulmonaire et le mal de tête qui peut l'accompagner) pour étaler l'encre dans tous les sens.

Le temps que l'encre sèche, on imagine avec la tâche ainsi formée comment avec l'ajout de quelques traits au feutre on peut la transformer en monstre en utilisant les pleins et les vides! Rien n'empêche ensuite de créer un décor apocalyptique (ou pas) tout autour quand on est un peu plus grand.

Si les monstres ne vous tente pas, pourquoi ne pas se lancer dans le carnet décoré en doodles?

carnets1

carnets2

carnets3

Matériel: allez voir ici, vous aurez la marche à suivre pour fabriquer le carnet!

Pour décorer son carnet c'est très simple (mais un peu long, du coup c'est une activité qui correspondra surtout aux 8 ans et plus). Une fois, tous les éléments du carnet à disposition, juste avant de le coudre, il faut le décorer.

Là, j'avais proposé aux enfants de noter leurs initiales en lettres doublées sur chacune des faces du carnet puis de décorer soit l'intérieur de la lettre soit l'extérieur, avec des doodles (ces petits dessins, gribouillages que l'on fait pendant les réunions les temps libres). Pour aider les enfants à trouver des idées, j'avais imprimé quelques exemples de petits graphismes. En général, plus le motif est compliqué plus c'est joli.

C'est une activité qui demande un peu d'engagement et de patience mais le résultat est vraiment très chouette. Personnellement, je les aurai bien gardés pour moi ces carnets!

Pour accompagner son carnet c'est sympa d'avoir une petite trousse à glisser dans son sac à dos avant de partir à l'aventure.

trousses

Mon modèle pour mieux se rendre compte du "patron":

trousses2

Matériel:

  • de la feutrine de différentes couleur
  • de la feutrine autocollante (facultatif)
  • du fil de coton
  • une aiguille
  • de la cartonette ou du papier épais (pour dessiner les patrons)

On découpe un grand rectangle de feutrine. On y applique le dessin que l'on souhaite, découpé au préalable dans de la feutrine et embelli de détails également découpés dans de la feutrine ou bien brodés (je suis verte de ne pas avoir photographié les trousses de deux p'tits gars qui m'ont fait des Minions de Moi, moche et méchant de folyyyyy: brodés et tout et tout!).

Une fois le motif appliqué, il faut plier la trousse en 3 (dont une partie, le rabat, sera plus petite que les deux autres) et la coudre au point avant. Attention, n'oubliez pas de coudre en même temps, la bande de feutrine qui servira à coincer le rabat!

Pour les dessinateurs en herbe et les créateurs de chimères rien de mieux que de se lancer dans un flip-book animalier

bestiaire1

bestiaire2

 

Matériel: 

  • du papier canson (ou une autre marque tant que le papier est un peu épais)
  • un crayon à papier
  • une gomme
  • une règle
  • une perforatrice
  • des crayons aquarellables ou des crayons de couleur ou des feutres (ici j'ai proposé des crayons aquarellables aux enfants)
  • des anneaux de porte-clefs ou du lacet ou une reliure à spirales

Cette activité peut se faire sur la longueur, il n'est nul besoin de dessiner tous les éléments en une seule séance.

Si vos enfants sont petits (ici des 6/7 ans) je vous conseille de préparer les feuilles de travail comme suit:

  • tenir la page en format paysage
  • diviser la feuille en 3 de façon horizontale (afin que les enfants dessinent le corps de la bestiole entre les 2 lignes du milieu)
  • diviser la feuille en 2 à la verticale (c'est cette ligne que vous couperez pour partager votre animal)
  • tracer une ligne à 3 cm du haut ou du bas de la page pour écrire le nom de l'animal (ici les enfants tapaient dans leurs mains pour trouver le nombre de syllabes et équilibrer le nom de l'animal sur les deux côtés "tête" et "queue").

Ensuite hop on dessine! On part d'un gros boudin pour le corps, puis on ajoute pattes, oreilles... Pour aider les enfants j'avais imprimé les silhouettes de différents animaux. On colore et quand on a un paquet conséquent d'animaux, il est temps de percer 2 trous côté "tête", 2 trous côté "queue". Il faut absolument que le livre ait une couverture et/ou un fond (que l'on perce de 4 trous chacun). 

Il ne reste plus qu'à relier le tout avec du lacet, des anneaux... et on peut jouer avec les animaux.

Pour des tous petits, on peut leur dessiner les animaux et eux les colorient.

Pffffffiouuuu j'ai l'impression de ne pas avoir été claire du tout, n'hésitez pas à me contacter si quelque chose vous échappe.

Là encore je suis déçue de ne pas avoir eu le temps de photographier tous les livres, on y trouvait d'autres bestioles extraordinaires!

 

Voilà j'en ai terminé de mon loooooong article. J'espère que je vous aurai donné quelques idées pour bidouiller en famille (surtout si le temps retourne au gris).